Politiquement Correct
23 avril 2017. Coup de tonnerre pour les uns : l'extrême droite est au second tour de l'élection présidentielle. Coup de foudre pour les autres : Mado et Alexandre se sont rencontrés une heure avant les résultats. Ils ont parlé de tout sauf de politique. Mado a toujours voté à gauche. Elle ignore qu'elle vient de tomber amoureuse d'un militant d'extrême droite...
3.5SOCIO 101

Ce que j’apprécie à La Pépinière Théâtre c’est sa programmation éclectique : cette année j’y ai notamment vu MALIGNE et la bonne surprise LE POISSON BELGE. Me voici de retour pour POLITIQUEMENT CORRECT, une comédie romantique (sur le papier) sur fond de politique qui tourne rapidement à l’analyse sociologique. Peut-on aimer quelqu’un qui ne partage pas les mêmes opinions politiques que soi ? Si oui, jusqu’à quel point est-ce rédhibitoire ? Vaste sujet que tente d’aborder Salomé LELOUCH, auteur et metteur en scène, à travers une pièce résolument moderne, qui ne laissera personne indifférent.

QUAND ALEXANDRE RENCONTRE MADO

A la base j’ai réservé cette pièce sur son postulat de départ (voir ci-contre), propice à mes yeux à comédie (fût-elle romantique). Mais, passé le stade de la rencontre amoureuse, lorsque Alexandre (impeccable Thibault DE MONTALEMBERT) avoue à contrecœur à Mado (Rachel ARDITI) ses opinions politiques, diamétralement opposées aux siennes, la pièce bascule irrémédiablement. La question de savoir s’il est possible d’aller jusqu’à la renonciation de ses propres convictions par amour se pose alors pour les deux protagonistes. Pour tenter d’y répondre l’auteur a notamment fait le choix d’un personnage adhérent et acteur engagé au Front National comme limite morale pour Mado, les échanges se focalisant alors principalement autour de la nocivité ou du côté salutaire du Front National et sur les idées qui seraient susceptibles d’être acceptables ou non (attendu que le son cœur l’emporte sur la raison). Que l’on se situe loin ou non, à titre personnel, des idées du Front National, ces échanges-là n’en restent pas moins bougrement intéressants. Surtout à la lumière du débat national qui s’annonce dans les prochaines semaines/mois… Je regrette néanmoins que les arguments des deux camps se limitent parfois à une succession de lieux communs mais j’imagine qu’on ne peut pas analyser un programme politique complet en 1h30. 

politiquement-correct-photo-2-par-2-libre-de-droits-cchristophe-vootz

Côté argumentation justement à mes yeux l’auteur a fait le choix d’une certaine distance, ne prenant pas directement parti pour l’indécence affichée ou la bien-pensance exprimée et laissant libre le spectateur de ses opinions (c’est plutôt agréable de ne pas se sentir téléguidé), à l’exception peut-être de la scène finale (dont je reparlerai plus bas). 

DE CHASTENET EN EMBUSCADE

La pièce fonctionne grâce à ses têtes d’affiche, notamment Thibault DE MONTALEMBERT. L’homme est confondant de naturel et brille dans l’interprétation d’un homme tiraillé entre ses convictions et la femme qu’il aime. En gaucho-écolo Rachel ARDITI m’a moins convaincu. Plus détachée, plus réservée aussi, elle a eu du mal à faire jeu égal avec son comparse masculin. Dans le rôle de sa meilleure amie j’ai retrouvé avec plaisir Ludivine DE CHASTENET mon coup de coeur de DE VRAIS GAMINS. En second rôle elle éclipse totalement ARDITI par sa verve et son énergie communicative. Elle interprète avec justesse et précision un personnage droit dans ses bottes, prêt à mordre pour ses convictions révolutionnaires et n’hésitant pas à ouvrir les yeux à une amie aveuglée par les sentiments. Son pendant masculin Bertrand COMBE interprète avec des hauts et des bas un personnage antipathique à souhait . Ses (nombreuses) bafouilles tout au long de la pièce m’ont également quelque peu gêné (un jour sans probablement).

Salomé LELOUCH signe donc une pièce à cheval entre comédie romantique et politique. Un mix plutôt agréable mais c’était sans compter sur un dénouement abrupte qui m’a laissé fort perplexe en tombant un peu dans la facilité, comme si l’auteur ne savait pas trop comment conclure son histoire. La pièce n’aura d’ailleurs probablement aucun impact sur les propres convictions politiques des spectateurs, fussent-elles en accord ou en opposition avec celles des personnages. Enfin, je reste persuadé qu’une dose supplémentaire d’humour aurait été salutaire, légèreté n’étant pas forcément synonyme de vacuité.

DE MONTALEMBERT est confondant de naturel et brille dans l'interprétation d'un homme tiraillé entre ses convictions et la femme qu’il aime. Cliquez pour tweeter

EN SAVOIR PLUS
A l’affiche jusqu’au 17/12/15 à la Pépinière Théâtre.
De Salomé Lelouch.
Avec Thibault De Montalembert, Rachel Arditi, Ludivine De Chastenet, Bertrand Combe, Arnaud Pfeiffer.
Mise en scène Salomé Lelouch.
Durée : 1h30.

 

Articles similaires

Une réponse

  1. Patrick Micol

    Retrouvez ma critique de Politiquement correct sur ma page des « coups d’cœur de Gaston » https://www.facebook.com/groups/1142203099134184/?fref=ts
    Voir cette pièce « Politiquement correcte » après l’élection de Donald Trump prend une autre dimension. Salomé Lelouch « l’auteure, metteuse en scène » a écrit une comédie « sociopoliticosentimentale » sur l’impossibilité d’aimer une personne politiquement incompatible. Quand l’amour ne résiste pas à l’idéologie. Alexandre et Mado, Thibault de Montalembert et Raphael Arditi sont les Roméo et Juliette de l’histoire des Frontistes et des Socialistes. Aux cotés de leur famille politique Ludivine de Castelet la Marxiste et Bernard Combe le facho font tout pour qu’ils se séparent. Le décor épuré s’adapte bien à l’intrigue. Je regrette l’épilogue sans espoir et par trop caricatural. Le débat aurait gagné à ne pas tomber dans le « mélopoliticofacho » primaire. https://youtu.be/h1bMep5P3PE

    Répondre

Laisser un commentaire

Specify Facebook App ID and Secret in Super Socializer > Social Login section in admin panel for Facebook Login to work

Specify GooglePlus Client ID and Secret in Super Socializer > Social Login section in admin panel for GooglePlus Login to work

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.