Oliver Twist, Le Musical
Londres. XIXème siècle. Les jeunes sont considérés comme des bons à rien qui coûtent plus qu'ils ne rapportent. Parmi eux : Oliver Twist, 15 ans. En ville, il ne fait pas bon vivre sans protection, ni toit, ni argent. Enrôlé par une bande de voleurs aux moeurs douteuses, Oliver y est nourri et vêtu en échange de quelques tours de passe-passe que le vieux Fagin, pingre et stratège, lui inculque. Cette rencontre pourrait bien changer sa vie à jamais, si seulement Sax, vil, manipulateur et sournois, ne se mettait pas au travers de son chemin... Plus qu'un spectacle, "Oliver Twist, le Musical " est une expérience pleine d'humour et d'émotions que peuvent vivre les adultes comme les familles.
4.5BROADWAY

Pendant longtemps on nous a dit qu’en France on n’était pas capable de produire des comédies musicales de la qualité de celles proposées par nos amis américains ou anglais. Pendant longtemps on nous a dit qu’en France on avait ni les moyens techniques ni les talents nécessaires pour rivaliser avec les anglo-saxons. Pourtant un constat sans appel s’est imposé à moi à la sortie de la salle Gaveau : pendant longtemps en France on s’est bien foutu de nous ! Production, chorégraphie, musique et interprétation OLIVER TWIST s’affranchit des limites de la comédie musicale à la française pour nous proposer un spectacle digne de Broadway. Une réussite totale (ou presque).

TOUT CE QUI BRILLE

Chez Gaveau on ne fait pas les choses à moitié : pour l’occasion la salle est relookée aux couleurs du spectacle et c’est un vrai plaisir pour les yeux que de découvrir le travail des décorateurs. Un bel hommage au classique de Charles Dickens ! Sur scène, une troupe d’une quinzaine d’artistes passe avec brio de la comédie à la chanson, pour nous faire revivre les aventures du jeune orphelin, accompagnés par un orchestre live, ce qui est assez rare pour le souligner. J’ai été ébloui par la qualité de ce spectacle : décors et chorégraphies (magnifiques scènes de rue !), costumes et musique, on en a plein les yeux et les oreilles. La mise scène de Ladislas CHOLLAT (dont j’avais apprécié le travail dans un autre registre sur LES CARTES DU POUVOIR) est pêchue et mise en valeur par une scénographie réussie. Les comédiens-chanteurs, notamment Prisca DEMAREZ dont le jeux et la voix m’ont ensorcelé, se donnent à fond pour sublimer cette adaptation signée Christopher DELARUE et Shay ALON. Mention spéciale au couple DUMBLY pour leur double interprétation. Mais la vraie révélation du spectacle c’est Oliver lui-même, interprété par Nicolas MOTET. Du haut de ses 16 printemps le jeune homme porte littéralement le show sur ses (frêles) épaules : comédie, chant, chorégraphie, il sait tout faire, rien ne lui résiste ! Un vrai entertainer à l américaine ! Bref tout est réuni pour proposer aux spectateurs, petits et grands, une excellente expérience.

LE CÔTÉ OBSCUR DE LA FORCE

Néanmoins quelques touches de gris viennent contraster ce tableau aux milles couleurs. En premier lieu le son des micros, plusieurs fois de mauvaises qualités ou intelligible parce que la musique live (kudos aux musiciens !) recouvrait parfois la voix des comédiens. Du coup je me suis surpris à plusieurs reprises à ne pas comprendre les paroles et pourtant j’étais extrêmement bien placé en carré or. Ce qui est assez dommageable pour une comédie musicale se basant principalement sur ses chansons pour faire avancer l’histoire. Côté chansons justement j’ai trouvé qu’elles étaient assez inégales et qu’il manquait au spectacle 1 ou 2 chansons fortes et entêtantes. Clairement les auteurs n’ont pas fait marcher la machine à tube à la française, donc contrairement à d’autres spectacles je ne me suis pas dit qu’il fallait que je mette la main sur le CD à la fin de la représentation. Comme quoi trouver le juste équilibre entre spectacle à l’américaine et chansons commerciales à la française n’est pas chose aisé. Enfin, comme la plupart des spectacles de ce genre c’est beaucoup trop long : 2h30 (entracte inclus), de quoi voir son attention inévitablement retombée.

Indéniablement cette version d’OLIVER TWIST est une réussite et prouve l’efficacité de la production qui a mis le paquet pour éblouir le spectateur. De fait la standing ovation de fin de spectacle n’est ni feinte ni exagérée. Un spectacle pour toute la famille que je recommande chaudement, sublimé par la prestation de sa tête d’affiche dont je fais le pari qu’on n’a pas fini d’en entendre parler.

Nicolas Motet brille dans un Oliver Twist digne des meilleurs spectacles de Broadway. Click To Tweet

EN SAVOIR PLUS

A l’affiche jusqu’au 31/12/16 à la salle Gaveau.
De Charles Duckens. Adaptation Shay Alon et Christopher Delarue.
Avec Nicolas Motet, Prisca Demarez, David Alexis, Benoit Cauden, Arnaud Leonard, Catherine Arondel, Gilles Vajou, Jeff Broussoux, Hervé Lewandowski, Marina Pangos, Sébastien Valter, Théa Anceau, Jennifer Barre, Juliette Behar, Christopher Delarue, Xavier Ecary, Lucile Bourdon.
Mise en scène Ladislas Chollat, Éric Supply
Durée : 2h30 (entracte inclus).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.